Abu Obaida : L’annexion est une déclaration de guerre

Tout accord d’échange de prisonniers qui n’inclut pas les détenus palestiniens éminents ne sera pas conclu, a déclaré le porte-parole des Brigades Ezzeddin al-Qassam, Abu Obaida.

Par Al-Qassem

Dans un communiqué de presse à l’occasion de l’anniversaire de la capture d’un soldat de l’occupation israélienne par la résistance palestinienne en 2006, Abu Obaida a souligné que l’occupation israélienne « doit payer un prix, qu’elle le veuille ou non ».

La conclusion d’un nouvel accord d’échange de prisonniers avec l’occupation israélienne est une priorité absolue, a expliqué M. Abu Obaida.

Les lignes rouges qui ont été franchies dans l’accord « Wafa al-Ahrar » * seront à nouveau franchies dans tout accord d’échange à venir, a poursuivi M. Abu Obaida, ajoutant : « Nous ne nous donnerons pas la peine de négocier pour moins que ce prix ».

Il a souligné que la résistance palestinienne avait de nombreuses options pour faire payer à l’occupation israélienne un prix « sans précédent dans l’histoire de la lutte palestinienne contre l’occupation ».

Quant aux plans israéliens d’annexion de la Cisjordanie occupée et de la vallée du Jourdain, Abu Obaida a déclaré que la résistance palestinienne considère une telle démarche comme une « déclaration de guerre contre le peuple palestinien ».

* Note ISM-France : En octobre 2011, après des années de négociations subtiles et acharnées, le Hamas a arraché à l’occupant l’accord Wafa al-Ahrar (fidélité aux hommes libres) qui prévoyait la libération de 1027 prisonniers palestiniens en échange du soldat Gilad Shalit. Le régime sioniste a depuis, avec l’aide de l’autorité palestinienne collaborationniste de Ramallah, re-arrêté des centaines des résistants libérés.


Publié le 27 juin 2020 sur Ezzedine al-qassam brigades
Traduction : MR pour ISM

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...